Par Geneviève Nihoul pour l'université du Temps Libre.

Une période évoquée à travers la vie de deux savantes italiennes reconnues dans toute l'Europe qui furent les premières femmes nommées professeures d'université dans le monde.
L'une,  Maria Gaetana Agnesi était une mathématicienne milanaise. L'autre, Laura Maria Bassi était une physicienne de Bologne : elle travailla toute sa vie dans sa ville et introduisit les découvertes de Newton en Italie malgré l'hostilité de nombreux scientifiques.