Par l’Université du Temps Libre (UTL) - Conférence présentée par Valérie Michel-fauré

Le  romantisme s’inscrit dans une faille temporelle, entre passé et avenir, dans une forme de modernité, en faisant éclater les codes classiques de représentation dans l’ensemble des disciplines artistiques.
  
La sensibilité de ce courant s’accorde avec l’irrationnel, le rêve, l’introspection.

Cette quête de l’idéal et de l’immensité chez les romantiques s'exprime dans la contemplation de la nature mais aussi d'un possible infini, impossible à atteindre…

Entrée libre.