Des effectifs stables et de nouvelles activités à la pause méridienne

Avec de nouvelles inscriptions sur la période estivale, la ville connaît une stabilité des effectifs : 89 élèves à la maternelle Octave Maurel (4 classes), 113 à la maternelle du Bois Maurin (5 classes) et 351 élèves en élémentaire (14 classes).
Pour cette rentrée, l'école de musique est mobilisée pour la "rentrée en musique" avec un accueil à 9h des élèves de la maternelle Octave Maurel et à 14h pour les élémentaires.
Dès le lundi 05/09, les enfants des 3 écoles bénéficieront d'activités sur la pause méridienne avec notamment des ateliers yoga, langue des signes, judo, baby-gym ou encore théâtre. Ces activités de découverte sont encadrées par des intervenants associatifs ou des agents municipaux qualifiés.

Les études surveillées gratuites reprennent avec 6 intervenants dont 2 bénévoles.

 

 

Un nouveau guide pratique pour les parents

 

À quelques jours de la rentrée, la ville a sorti le "Guide de rentrée"  afin de faciliter les démarches administratives des parents auprès des différents services jeunesse.

 

 

Qualité et écologie au menu pour les petits bandolais

 

Les élus ont fait le choix d’une alimentation de qualité avec notamment la fabrication des repas au sein de la cuisine centrale de la ville. Le restaurant scolaire confectionne en régie, pendant la période scolaire chaque jour 550 repas en moyenne avec 15 agents affectés à la restauration (confection et service). Un maximum de produits frais et bio est proposé dans la composition des repas dans le respect de la saisonnalité. Alors que la loi EGalim impose 20% de produits biologiques dans les restaurations scolaires, à Bandol ce sont plus de 40% en moyenne de produits bio qui sont servis aux élèves chaque semaine. Un menu végétarien est également proposé chaque semaine aux enfants.
Pour la 3e année consécutive la ville se voit attribuer l’écolabélisation "Ecocert" de niveau 1. Cet organisme est en charge du contrôle et de la certification des collectivités en matière d’alimentation issue de l’agriculture biologique.
L'objectif de la collectivité est 80 % de bio à la fin du mandat et une écocertification de niveau 2.

 

 

Des travaux pour permettre des économies d'énergie et un meilleur confort des enfants

 

L'été a été l'occasion pour les services d'effectuer les travaux dans les structures enfance vacantes pendant les vacances scolaires. Afin d'optimiser les dépenses liées aux énergies, des travaux d'isolation des bâtiments ont eu lieu (installation de faux plafonds, climatisation neuve, remplacement de chaudière, installation de double vitrage, d'isolant, de volets roulants, de leds...).