A la suite de la collision de deux bateaux au large du cap Corse, les équipes des services municipaux surveillent depuis plusieurs jours le littoral communal à la recherche d'éventuelles galettes et boulettes d’hydrocarbures.

Si à ce jour aucune pollution n'a été constatée sur le littoral bandolais, il est demandé aux populations de ne pas toucher ou ramasser les galettes particulièrement nocives qu’elles pourraient trouver mais d’informer la Mairie (bandol.fr), les services de police ou de gendarmerie (au 17) ou les sapeurs-pompiers (au 18 ou 112).