Notre région n’a pas encore observé de ralentissement de croissance de l’épidémie. Elle est parmi les cinq où la situation est préoccupante.
Si en avril nous avons été relativement épargnés, beaucoup d’entre nous aujourd’hui connaissent des personnes touchées ou ont eux-mêmes été contaminés par le virus.

Chaque jour l'Agence Régionale de la Santé publie un point sur la situation en France, PACA, et dans chaque département. Aujourd'hui, elle demande aux établissements de santé d'activer le cinquième palier du plan de gestion de crise.
Celui-ci implique la déprogrammation des activités médico-chirurgicales non urgentes. Il est important de continuer à se rendre chez son médecin lorsque c’est nécessaire ou à recourir à la téléconsultation en cas de besoin.

La circulation du virus

Une deuxième vague massive touche l’hémisphère Nord et particulièrement l’Europe. Partout l’épidémie progresse et la France fait malheureusement partie des pays les plus touchés. Au 9 novembre plus de 1 800 000 cas de Covid ont été diagnostiqués en France et cette épidémie a fait plus de 40 000 morts.

La circulation du Covid-19 connaît depuis deux semaines une accélération exponentielle. Les indicateurs sanitaires se détériorent de jour en jour dans l’ensemble de la région et pour toutes les classes d’âge. Le taux d’incidence s’élève ce vendredi 6 novembre à 535 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité a dépassé cette semaine la barre des 20%.

Aujourd’hui, 1 799 personnes sont hospitalisées dans la région Paca dans un établissement de court séjour pour Covid-19, 462 personnes sont en service de réanimation ou de soins intensifs pour Covid-19.

Retrouvez le point de situation hebdomadaire de Covid-19 l’ARS pour la région PACA

 

Evolution du taux de positivité (nombre de tests positifs x 100 / nombre de tests)

Sur la semaine 44 (26/10 au 01/11), le taux de positivité en France est de 20,79%, 20,1% dans la région PACA, 17.7% pour le Var et 15,31% pour le centre de dépistage de Bandol. Celui-ci a vu le nombre de tests multiplié par 6 en quatre semaines sur le mois d'octobre. Le taux de positivité a quant à lui, triplé. (Cf courbe ci-dessous)

 

 

Mais ces courbes sont à observer avec précautions : elles ne sont pas représentatives de la ville seulement, puisque sur la Communauté d'Agglomération, seulement deux lieux de tests ont été ouverts (Bandol - Le Beausset), coordonnés par la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé locale*.

Les chiffres régionaux pour la semaine suivante (2 au 8 novembre) viennent d’être publiés et la tendance est à la hausse, le taux de positivité atteignant 18,2% dans le Var. Le pic de cette deuxième vague devrait être atteint aux alentours du 21 novembre. Les effets positifs du confinement devront inverser la tendance à partir de cette date.
Les services de réanimation ont un taux d’occupation de 90% dont plus de 9/10 concernant des cas COVID.

*La communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) au cœur de la lutte contre la COVID.
Une deuxième vague massive touche l’hémisphère Nord et particulièrement l’Europe. La réponse à cette pandémie passe par les gestes barrières, le confinement et le dépistage.
La CPTS, qui est active sur le territoire de Sud Sainte Beaume en y ajoutant Six-Fours, est constituée en association qui regroupe les professionnels de santé (infirmiers(es), médecins, pharmaciens(es)…) afin de mutualiser les moyens et atteindre ainsi une efficacité qui ne serait pas envisageable si chacun agissait seul.
Tout le monde se souvient de l’engorgement des laboratoires au début de la pandémie. C’est dans ce dernier domaine que l’action de la CPTS a été motrice en coordonnant la mise en place de deux centres de dépistage PCR sur notre territoire, l’un au Beausset et l’autre à Bandol.
L’action de la CPTS avec la participation active du laboratoire d’analyse Biolittoral et une volonté municipale forte, ont permis de décentraliser son centre de dépistage dans les locaux de l’espace Caroline Croso.
De quelques heures d’ouverture aux premiers jours de la manifestation de la pandémie, début septembre, nous sommes passés à une ouverture 5 jours sur 7 matin et après-midi, à partir de la mi-octobre. Ceci a permis d’accélérer le dépistage et aussi d’obtenir, pour les cas de contamination les plus flagrants des résultats en 12h.

Les mesures de confinement locales et nationales restent inchangées

Travail : La majeure partie des entreprises et des services publics doivent pouvoir continuer à travailler
Cérémonies : Les lieux de culte sont ouverts mais les cérémonies y sont interdites, à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et les mariages dans la limite de 6 personnes. Les crématoriums, les chambres funéraires et les cimetières restent également ouverts.
Education : Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. La prise en charge périscolaire et la restauration scolaire sont assurées.
Port du masque : Obligatoire sur les marchés et dans les espaces clos, il n'est pas étendu à la voie publique et en plein air sur la commune.
Déplacements : Pour chaque déplacement autorisé, une attestation individuelle dérogatoire, datée et signée, est obligatoire.
Réceptions privées et repas familiaux : Ils ne dérogent pas à la règle. Les rassemblements, même familiaux sont interdits.

Rappel des gestes barrières

●     Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydroalcoolique
●     Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique
●     Porter correctement un masque quand la distance ne peut pas être respectée et dans les lieux où cela est obligatoire
●     Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
●     Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
●     Limiter au maximum ses contacts sociaux
●     Éviter de se toucher le visage
●     Aérer les pièces 10 minutes, 3 fois par jour
●     Utiliser les outils numériques (TousAntiCovid)

 

Les commerces bandolais

Les commerçants mettent tout en oeuvre pour vous faciliter le confinement.
Ceux qui ne sont  pas autorisés à accueillir du public, proposent des commandes par téléphone avec retrait sur place ou livraison.

La municipalité soutient le commerce local en relayant au mieux les initiatives individuelles (voir ici) et se penche sur de nouvelles aides à apporter aux entreprises en difficultés.
Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance publie un guide pratique à destination des artisans, des commerçants, des restaurateurs et des indépendants pour les accompagner dans la numérisation de leur activité. 

Certains points seront développés prochainement et notamment l’aide qui peut être apportée à nos commerces bandolais à nouveau en difficulté.
Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’évolution de la situation sanitaire.

 

 

La bonne application de ces gestes et le respect des règles du confinement permettra de stabiliser puis de faire diminuer le nombre de cas.

Protégeons-nous les uns les autres.

Retrouvez toutes les informations sur COVID -19 sur le site : www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24, 7j/7 : 0 800 130 000
Un numéro vert d'information en PACA a été mis en place par l'ARS (Agence régionale de Santé) 7j/7, de 9h à 19h : 0 800 730 087