Les règles sanitaires nationales applicables à compter du 17 octobre ne permettent pas de proposer les animations prévues pendant les vacances.

Rappel des mesures au niveau national :

Sous réserve de modifications ultérieures et en plus des règles sanitaires qui prévalaient jusqu'alors comme le port du masque dans les espaces clos, le Gouvernement a décidé que sur l'ensemble du territoire national :

  • Les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique ou dans l'espace public sont interdits sauf exceptions qui seront précisées, notamment pour les manifestations revendicatives ou les cérémonies funéraires.
  • Le protocole sanitaire dans les bars et restaurants sera renforcé et n'autorisera que six convives au maximum par table et 1 mètre entre chaque chaise. Un cahier de rappel («tracing») devra également être constitué pour pouvoir retrouver et rappeler les clients qui ont été en contact avec une personne qui s'avèrerait positive à la Covid-19.
  • Dans les établissements recevant du public debout et itinérant comme les musées ou les parcs d'attraction, une jauge de 4 m2 minimum par personne devra être respectée.
  • Dans les établissements recevant du public assis, un siège devra être laissé libre entre chaque personne ou entre chaque groupe d'au plus 6 personnes venues ensemble.

Par ailleurs, depuis lundi 19 octobre 2020, les évènements et rassemblements festifs dans les établissements recevant du public sont interdits. Dans les salles des fêtes, salles polyvalentes et chapiteaux, l'ensemble des rassemblements qui ne permettent pas le port du masque pendant toute la durée de l'évènement (comme les repas ou les cocktails) sont interdits.

 

Mesures au niveau départemental : 

Aux mesures nationales viennent s'ajouter celles déjà en application dans le Var :

  • Obligation de port du masque dans l'ensemble des marchés de plein-air ainsi que sur le territoire de la commune de Toulon et dans les centres-villes de 17 communes du département.
  • Les bars et restaurants du département doivent également rester fermés entre minuit et 6 h du matin.

 

 Mesures concernant les métropoles :

Le couvre-feu a débuté samedi 17 octobre 2020 dans les 8 départements d’Ile-de-France (Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val d’Oise) ainsi qu’à Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse pour une durée minimum de quatre semaines.

  • Dans les périmètres concernés par le couvre-feu, les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons seront fermés toute la journée et les fêtes foraines sont interdites.
  • Les établissements d’enseignement supérieur ne peuvent accueillir plus de 50 % des étudiants en présentiel.
  • Les ERP de plein air (stades par exemple) seront soumis à une jauge de 1000 personnes.
  • Tous les ERP ne peuvent plus accueillir de public après 21h.
  • Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) pourront continuer à s’exercer.
  • Les sorties et déplacements sont interdits de 21h à 06h du matin sous peine d’amende.

Par ailleurs, des dérogations sont prévues pour se rendre chez le médecin, la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle, pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour l’aide aux personnes vulnérables ou précaires, pour motif familial impérieux ou garde d’enfant, pour une convocation judiciaire ou administrative ainsi que pour se rendre auprès d’un proche dépendant ou pour sortir son animal de compagnie.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.

Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé.

Les attestations dérogatoires sont disponibles         (dès samedi) et les contrôles sont assurés par 12 000 policiers et gendarmes répartis sur l’ensemble du territoire, appuyés par les policiers municipaux des métropoles concernées.