Un peu d'histoire sur le défibrillateur automatisé externe (DAE) ........

- 1899 : Découverte des effets du choc électrique sur le cœur animal : Jean-Louis Prévost / Fédérico Battelli
- 1957 : 1er patient sauvé par une défibrillation
William Bennet Kouwenhoven de nationalité Américaine est né en 1886. Il est décédé en 1975. Il était appelé « le père de réanimation cardio pulmonaire (RCP)
- 1957 : 1er cas d’utilisation du défibrillateur sur un humain est recensé
Il ne s’agit pas de Kouwenhoven qui a utilisé le défibrillateur prototype, mais le docteur Gottleib Friesenger qui l’avait assisté lors de ses nombreux tests.
Lors d’un banal examen, le Dr Friesenger voit son patient s’effondrer en situation d’arrêt cardiaque. Il décide d’utiliser le prototype, et au 2ème choc, le patient est réanimé.
Suivant à la lettre les recommandations de Kouwenhoven, le Dr Friesenger avait demandé à un interne de masser en continu.
- 1980 : 1er défibrillateur cardiaque implantable. Michel Mirowski est né à Varsovie en 1924. Il est décédé en 1990. A son arrivée aux USA, ses prédictions d’implanter un jour un défibrillateur cardiaque dans le corps humain le font passer pour doux rêveur. Les appareils pèsent en effet entre 13 et 18 kg.
Mais Mirowski persiste, persuadé qu’un choc électrique distribué directement sur le cœur plutôt que sur la poitrine demande moins de puissance. A son avis, un choc de 20 joules serait suffisant. De fait, il est possible de miniaturiser le défibrillateur.
- En 1970, il met au point le 1er prototype.
- En 1980, une première implantation a lieu sur une patiente de 57 ans.
Le défibrillateur est encore assez lourd : 300 grammes, ce qui impose de l’implanter dans la paroi abdominale. Aujourd’hui, ils sont suffisamment fins et légers pour être placés sous la clavicule ou sous la peau.
- Paul ZOLL : une avancée significative dans l’industrialisation du défibrillateur externe. Paul Maurice Zoll de nationalité Américaine est né en 1911. Il est décédé en 1999. En 1952, il publie une étude sur la réanimation cardiaque avec des chocs électriques de 100 à 150 volts. En 1980, à l’âge de 69 ans, il crée la société du même nom, aujourd’hui une des toutes premières au monde en matière de conception de défibrillateur externe.
Depuis un décret du 04 mai 2007, toute personne est autorisée à utiliser les défibrillateurs automatisés externes (DAE). De nombreuses entreprises et gestionnaires d’espaces publics ont alors souhaité s’équiper de ces appareils.

Notre commune, sensible à la grande cause de santé publique qu'est la prévention des risques cardiaques vient de réaliser la deuxième phase de mise en accessibilité de son réseau de défibrillateurs accessibles par tous. Bandol est une commune particulièrement bien équipée protégeant ainsi de façon significative sa population et ses nombreux visiteurs. Il faut savoir que l’utilisation de ces défibrillateurs ne demande aucune compétence médicale et que chacun peut s’en servir en suivant le mode d’emploi inclus dans le coffret.

Rappelons qu'à ce jour la ville compte :

- 11 défibrillateurs en libre accès 24h/24 et 7 jours/7
1) Place Lucien Grillon
2) Office du Tourisme
3) Stade Municipal
4) Hôtel de Ville
5) Ancien Gymnase / Carré Jeunes
6) Tennis Municipal
7) Maison Tholosan
8) Poste de secours plage de Rènecros
9) Poste de secours plage Centrale
10) Poste de secours du Casino
11) Société Nautique (en cours d'achat, bientôt disponible)

- 6 autres appareils sont en accès restreint, disponibles uniquement aux heures d'ouverture des bâtiments 
1) Foyer des Acacias
2) Services Techniques
3) Ecole Octave Maurel (dans la cour)
4) Centre Aéré
5) Crèche / Halte-Garderie
6) Gymnase Raimu

- 4 défibrillateurs sont mis à disposition pour les sauveteurs des postes de secours en saison estivale en plus de ceux en libre accès : 
1) Poste de secours plage de Rènecros
2) Poste de secours plage Centrale
3) Poste de secours du Casino
4) Poste de secours du Grand Vallat

Précisons pour les équipements suivants :
- Foyer des Acacias : offert par "Innerwheel" (entretenu par la ville)
- Tennis Club Municipal : acheté par le Club (entretenu par la ville)
- Centre Culturel / Tholosan : le 1er défibrillateur avait été offert par l'association bandolaise "Kiwanis" (remplacé depuis par la ville)

Tous nos défibrillateurs extérieurs sont équipés de boîtiers étanches, chauffés ou ventilés selon la saison et sont sous alarme. Un contrat d'entretien a été mis en place y compris pour la veille de consommables (batteries, électrodes) utilisés ou arrivés à péremption.

L’importance en équipement de défibrillateurs sur le réseau bandolais confirme le fort engagement de l’ensemble des élus et des services municipaux dans le processus qualitatif et sécuritaire de protection de la population et des touristes.
Bandol est une ville qui a du cœur !