Depuis quelques jours, les agents des espaces verts s'attellent à la taille des arbres de la ville.

Après avoir allégé les platanes de la cour de l'école Octave Maurel, le tour est venu aux palmiers de la ville. Ceux-ci sèment au gré des rafales de vent et des averses, leurs fruits et leurs palmes sèches.
Aussi, afin d'éviter tout accident, les "Washingtonia" et autres, ont vu leurs couronnes allégées et leurs stipes nettoyées.

Après le terre plein central et les allées Vivien, les 23 représentants de l'espèce de la corniche Fabre ont été rafraîchis.

Les platanes de la place de la Liberté seront taillés la semaine prochaine.