La garantie pour les contribuables d’une gestion saine et efficace 

Lors de la séance du 19 avril 2018, l’assemblée délibérante a adopté les comptes administratifs 2017 de la ville et de ses budgets annexes qui présentaient les résultats comptables de l’exercice.

Pas d’autosatisfaction mais les chiffres parlent d’eux-mêmes ! D’ailleurs l’analyse des comptes 2017 est aussi réalisée chaque année par le comptable public dont le rapport est mis en ligne sur le site internet de la ville.
Note trésorier Valorisation CG 2017
Valorisation CG 2017 Ville

 

Finances 2017: la vitalité des finances communales maintenue !

Malgré une baisse des recettes de fonctionnement de - 2,15% et une augmentation des budgets dédiés à la culture (+ 43 %) et à la sécurité (+ 28%), les ratios financiers de la commune restent stables. Cette situation s’explique par une baisse des dépenses de fonctionnement de - 1,93 %.

  • le taux d’épargne brute baisse légèrement et passe de 13.77% en 2016 à 13,43% en 2017
  • La capacité d’autofinancement passe de 3 126 327 € à 2 981 081 €. Cette capacité d’autofinancement permet à la Ville de réaliser ses travaux sans recourir à l’emprunt.

En 2017, la baisse des effectifs continue pour permettre la maîtrise de la masse salariale :

Le niveau de la masse salariale de 2017 reste inférieur à celui de 2014 !


La dette: Continuité du désendettement de la commune

  • La capacité de désendettement passe de 2,5 années à 2,4 années !
  • Les frais financiers ont diminué de près de 100 000€ depuis 2013.

 

 

 

Investir pour améliorer le cadre de vie : + 35 % de travaux

Le redressement des finances était un préalable nécessaire à la reprise des investissements. En 2017, les dépenses d’investissement sont supérieures de +18,64 % et les dépenses liées aux travaux et études de + de 35 %.

La ville augmente la cadence des investissements avec une progression du montant des travaux et études de 1 884 736 € en 2017 contre 1 318 643 € en 2016.


Les principaux travaux effectués en régie :

  • Réaménagement de l’Open Space
  • Ecole maternelle Bois Maurin : installation de pavés LED
  • Chalets des boulistes : installation d’un climatiseur

Les opérations principales de 2017 :

  • Etudes préalables au lancement de l’opération du quai de Gaulle : 290 000€
  • Réaménagement de l’open space (cloisonnement/fenêtres/climatisation) : 115 000€
  • Place de la Liberté - travaux d’embellissement : 117 000€
  • Elargissement de la rue de Madagascar : 39 000€
  • Cimetière de Vallongue - remplacement de la plateforme d’entrée principale en graviers par un enrobé imperméable : 40 000€
  • Cimetière central - remplacement de deux allées en graviers par un revêtement perméable : 70 000€
  • Ecole du Bois Maurin : réfection des sanitaires : 53 000€
  • Création d’un rond-point et d’un parking - rue de Buffon : 43 335€
  • Mise en conformité des escaliers - rue René Cassin : 34 311€
  • Réalisation d’un « tourne à gauche » - La Porte d’Azur : 31 140€
  • Restructuration de la voie - montée de la colline de l’Aube : 28 644€
  • Création de trois places de stationnement - boulevard de la Peyrière : 13 806€
  • Extension de l’aire de jeux - allées Vivien : 18 278€
  • Elargissement pluvial et enduit sur le mur de soutènement - rue Honoré de Balzac : 41 466€
  • Remplacement de la canalisation - rue du Puits du Charron : 23 469€
  • Réfection du pluvial - Rue Colbert : 6 348€
  • Création pluvial - Croisement Deï Reganeü / Impasse des Iris : 3 126€
  • Réfection de l’enrobé suite à l’extension - Allées Vivien : 12 768€
  • Création d’un réseau d’éclairage LED - jeu de boules : 145 500€
  • Réfection de l’éclairage des cours (puissance divisée par 2) - Tennis : 77 500€
  • Réfection de l’éclairage avec suppression d’un projecteur par mât - Stade : 39 000€
  • Passage de la fibre optique - Avenue Georges Clémenceau et parc du Canet : 20 389€


L’ensemble de ces réalisations a été autofinancée grâce aux efforts continus de maîtrise des dépenses, sans augmentation d’impôts et tout en maintenant la trajectoire de désendettement initiée depuis 2014.

 

Ce compte administratif 2017 consacre l'objectif de redressement des finances communales que je m'étais fixé avec la majorité municipale ; objectif ô combien important, car une ville qui maîtrise sa gestion financière est une ville qui garde la maîtrise de son destin.