Le budget 2017 de la commune a été adopté hier soir dans un contexte national difficile marqué à nouveau par une baisse importante des dotations de l’État.

Le niveau d’investissement ouvert cette année est en amélioration par rapport à 2016. Ces crédits permettront d'améliorer le cadre de vie, d’investir pour la proximité et de renforcer les équipements de sécurité.

Par ailleurs, les efforts de bonne gestion financière permettent de ne pas procéder à une hausse de la fiscalité. Rappelons qu'en 2014 et 2015, les charges à caractère général ont diminué de 1 152 665 € et en 2015 les dépenses de personnel ont diminué de 313 000 €, représentant au total plus de 14 points d'impôt d'économie. Sans cet effort sans précédent, les finances communales seraient aujourd'hui en mauvais état.

En 2017, les charges à caractère général sont en augmentation de 1,85 % par rapport au BP 2016. En effet, le choix a été a été fait de renforcer certains budgets dont celui des animations ou et de la culture pour le dynamisme et le rayonnement de la ville.

Enfin, les efforts seront poursuivis : l’autofinancement s’améliorera grâce à la maîtrise des dépenses de fonctionnement. Les efforts se poursuivront également au niveau du désendettement de la ville.

Ce budget 2017 illustre, à mi-mandat, le redressement des finances opéré dès 2014 qui permet aujourd'hui d'engager une politique volontariste et ambitieuse d'investissement avec notamment le lancement du projet de restructuration du quai de Gaulle sans augmenter les impôts.


Quatre lignes directrices le caractérisent :

1- Pas d'augmentation d'impôt grâce à une baisse continue des charges à caractère général.


2- Poursuite des efforts de gestion notamment sur les ressources humaines et les autres dépenses de fonctionnement afin de conserver des finances saines.

3- Poursuite de de la diminution de la dette de 968 229 euros et maintien d'une dette totalement sécurisée.

4- Mise en œuvre d'une politique d'investissement ambitieuse pour améliorer le cadre de vie et les équipements.

 

 

De nombreux travaux seront réalisés en 2017 au rang desquels on peut noter :

 

  • la réfection totale des sanitaires de l’école maternelle Bois Maurin (70 000€) ;
  • les travaux à la pension Magali (19 000€) ;
  • la reprise du sol de la salle du four de l’école primaire Octave Maurel (26 400€) ;
  • la réfection des contre-allées et du haut de la place de la liberté (110 000€) ;      
  • l’étanchéité de la toiture du gymnase et du club house (66 000€) ;
  • la restructuration complète de la rue Chaptal (45 000€) ;
  • l’extension de l'aire de jeux des allées Vivien et la réfection totale de l’enrobé (32 000€) ;
  • la création d’un tourne-à-gauche pour accéder à la copropriété « les portes d’Azur », route de Marseille, (25 000€) ;
  • l’aménagement paysager rond-point de Carrefour Market (20 000€) ;
  • la remise aux normes des escaliers rue René Cassin (15 000€) ;
  • l’aménagement du sentier du littoral (10 000€), l’installation de 4 barrières rotatives au chemin saint Marc pour sécuriser l’accès à l’école Octave Maurel (9 000€) ;
  • les travaux d’aménagement au cimetière de Vallongue (40 000€) et au cimetière central (30 000€).  

 

Ce budget 2017 illustre donc la bonne situation financière retrouvée de la Ville de Bandol : rigoureux et responsable, il permet d’offrir aux Bandolaises et aux Bandolais des équipements, des services publics de qualité et un niveau d'investissement soutenu.